À propos 2019-03-06T10:07:30+00:00

Accueil » À propos

Le 30 octobre 2020, nous avons lancé avec succès le projet TRUE-VIEW, financé par l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur (GFA).

Le projet TRUE-VIEW rend visible les flux de données ambiants tels que l’échange de données entre un certain capteur et une certaine application à l’aide de la réalité mixte. Ce faisant, ce qui est caché dans l’ambiance deviendra perceptible pour les humains, et il sera possible d’enquêter, d’analyser, de comprendre et de se faire une opinion sur.

Le contenu principal du coup d’envoi était d’apprendre à se connaître les uns les autres. Le projet combine l’expertise en matière de cybersécurité (groupe IMT Pahl ; groupe TUM Eckert), de réalité augmentée (groupe IMT Duval ; groupe TUM klinker ; groupe INRIA Lecuyer) et d’applications (Fraunhofer Tippmann). Chaque partenaire a fait de courtes présentations sur ses sujets de recherche, ses capacités et ses objectifs pour ce projet.

De l’IMT Atlantique Marc-Oliver Pahl (Cyber CNI, Lab-STICC/IRIS), Guillaume Moreau (actuellement CE Nantes bientôt IMT Atlantique, Lab-STICC/INUIT), Thierry Duval (Cyber CNI, Lab-STICC/INUIT), Alexandre Kabil (Cyber CNI, Lab-STICC/INUIT). De TUM Gudrun Klinker (TUM FAR), Claudia Eckert (TUM I20), Mohammad Reza Norouzian (TUM I20) et Fabian Kilger (TUM I20). De l’INRIA-IRISA, Ferran Arguelaguet (équipe HYBRID) et Florian Nouviale (équipe HYBRID). Volker Tippmann, de la Fraunhofer Gesellschaft, n’a malheureusement pas pu assister au coup d’envoi.

Nous sommes très heureux de travailler avec de si bons partenaires pour les 9 mois à venir ! L’un des objectifs du projet est de créer des pilotes. Plus de nouvelles et de vidéos à venir 🙂

L’un des objectifs du fonds d’amorçage de la GFA est de créer une proposition de financement avec un consortium plus large. Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet ou rejoindre le consortium, n’hésitez pas à nous contacter.

À PROPOS

Cyber CNI, une chaire dédiée à la cybersécurité des Infrastructures Critiques

La Chaire Cyber CNI de l’Institut Mines-Télécom fait de la recherche et de la formation dans le domaine de la cybersécurité des infrastructures critiques (réseaux d’énergie, processus industriels, usines de production d’eau, systèmes financiers, etc.) sa spécialité. Une discipline scientifique récente sur un sujet rapidement devenu incontournable pour bon nombre d’entreprises et d’organisations.

 

Conduire des travaux de recherche innovants sur la sécurité des infrastructures critiques.

 

En savoir plus

Fournir des formations par la recherche à une nouvelle génération d’étudiants de l’Institut Mines-Télécom.

 

En savoir plus

Développer les collaborations avec l’industrie et renforcer les liens avec la région Bretagne.

 

En savoir plus

Valoriser nos travaux de recherche en sécurité auprès des communautés scientifiques et industrielles.

 

En savoir plus

En quelques décennies à peine, les systèmes d’information et de communication sont devenus omniprésents. Pour ne pas dire omnipotents. Et nos sociétés, nos organisations, nos entreprises… de plus en plus dépendantes vis-à-vis de ces nouvelles technologies. Cantonnées à l’origine à des applications strictement commerciales, financières et sociales, on les retrouve aujourd’hui partout. Pas un pan de l’activité humaine qui ne leur échappe : gestion des chaînes d’approvisionnement (supplychain), processus de contrôle industriel, production et distribution d’énergie (smart grid). Demain, la « Smart City » (ou ville intelligente) optimisera les coûts et l’organisation de la cité pour le bien-être de ses habitants. Et cela ne pourra se faire qu’avec l’élaboration de systèmes d’information et de communication encore plus puissants, plus sophistiqués, plus interconnectés. Cette transformation invisible est évidemment une formidable source de progrès et d’innovation. Peu à peu, ces technologies vont faire basculer l’humanité dans un nouvel âge : celui de la disruption. Pour autant, l’émergence de cette nouvelle ère et de ces nouvelles infrastructures de systèmes d’information et de communication n’est pas sans poser problème. Car s’ils contrôlent des fonctions de plus en plus critiques, les systèmes d’information et de communication sont aussi de plus en plus vulnérables aux attaques informatiques. Les failles et les menaces n’ont en effet jamais été aussi nombreuses !

Se protéger ? Une priorité vitale

défis-de-la-sécurité-informatique-moderne

Au début des années 2010, la recrudescence des cyberattaques (liées à l’utilisation malveillante de virus informatiques tels que Stuxnet, Flame, Duqu, etc.) a permis une prise de conscience de l’Etat et des entreprises sur le sujet en même temps qu’elle soulignait l’urgente nécessité de protéger les infrastructures dites critiques (réseaux d’énergie, processus industriels, usines de production d’eau, systèmes financiers, etc.) Dès lors, obligation a été faite aux Opérateurs d’Importance Vitale (OIV) privés et publics de mettre en œuvre des mesures de sécurité idoines.

La création de la Chaire CNI sur la Cybersécurité des Infrastructures Critiques procède, bien évidemment, de cette préoccupation. Depuis son lancement à Rennes, en janvier 2016, la Chaire Cyber CNI a conduit d’importants travaux de recherche sur la sécurité des infrastructures critiques. Ces derniers ont d’ailleurs eu une audience et une reconnaissance à la fois nationale et internationale en raison de leur caractère innovant. La Chaire CNI a, par ailleurs, formé tout une nouvelle génération d’étudiants de l’Institut Mines-Télécom à ces enjeux et à des techniques de remédiation. Elle développe également de nombreuses collaborations avec ses partenaires industriels (Airbus Defence and Space, Amossys, BNP Paribas, EDF et NokiaBell Labs) et tisse des liens étroits avec la Région Bretagne notamment dans le cadre du Pôle d’excellence Cyber.

Rattachée à l’Institut Mines-Télécom, la Chaire Cyber CNI est portée par IMT Atlantique et collabore étroitement avec Télécom ParisTech, Télécom SudParis. La chaire est financée par le Conseil Régional de Bretagne, complété de fonds européens FEDER et par ses partenaires industriels.

 

Personnel

Les chercheurs de la Chaire Cyber CNI couvrent un large spectre de thématiques. Si elles concernent prioritairement les infrastructures critiques, elles abordent également les questions de cryptographie, d’information quantique, d’infrastructures de communication, de mobilité et de sécurité, d’internet des objets, de systèmes embarqués, de cloud computing, ou encore de réseaux sociaux, etc.

 

Voir le personnel