Formation et rayonnement 2019-02-13T11:51:13+00:00

Accueil » Formation et rayonnement

Le 30 octobre 2020, nous avons lancé avec succès le projet TRUE-VIEW, financé par l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur (GFA).

Le projet TRUE-VIEW rend visible les flux de données ambiants tels que l’échange de données entre un certain capteur et une certaine application à l’aide de la réalité mixte. Ce faisant, ce qui est caché dans l’ambiance deviendra perceptible pour les humains, et il sera possible d’enquêter, d’analyser, de comprendre et de se faire une opinion sur.

Le contenu principal du coup d’envoi était d’apprendre à se connaître les uns les autres. Le projet combine l’expertise en matière de cybersécurité (groupe IMT Pahl ; groupe TUM Eckert), de réalité augmentée (groupe IMT Duval ; groupe TUM klinker ; groupe INRIA Lecuyer) et d’applications (Fraunhofer Tippmann). Chaque partenaire a fait de courtes présentations sur ses sujets de recherche, ses capacités et ses objectifs pour ce projet.

De l’IMT Atlantique Marc-Oliver Pahl (Cyber CNI, Lab-STICC/IRIS), Guillaume Moreau (actuellement CE Nantes bientôt IMT Atlantique, Lab-STICC/INUIT), Thierry Duval (Cyber CNI, Lab-STICC/INUIT), Alexandre Kabil (Cyber CNI, Lab-STICC/INUIT). De TUM Gudrun Klinker (TUM FAR), Claudia Eckert (TUM I20), Mohammad Reza Norouzian (TUM I20) et Fabian Kilger (TUM I20). De l’INRIA-IRISA, Ferran Arguelaguet (équipe HYBRID) et Florian Nouviale (équipe HYBRID). Volker Tippmann, de la Fraunhofer Gesellschaft, n’a malheureusement pas pu assister au coup d’envoi.

Nous sommes très heureux de travailler avec de si bons partenaires pour les 9 mois à venir ! L’un des objectifs du projet est de créer des pilotes. Plus de nouvelles et de vidéos à venir 🙂

L’un des objectifs du fonds d’amorçage de la GFA est de créer une proposition de financement avec un consortium plus large. Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet ou rejoindre le consortium, n’hésitez pas à nous contacter.

FORMATION ET RAYONNEMENT

Recherche Chaire cyber cni

Cybersécurité des systèmes de contrôle industriels : une priorité pour la recherche !

Alors qu’elle n’existe que depuis 2016, la Chaire Cyber CNI de l’Institut Mines-Télécom a développé une véritable expertise – et par là même s’est construit une réputation internationale ! – en matière de formation des étudiants aux enjeux de la cyberdéfense, de l’identification des menaces jusqu’à la résolution des conflits. Une signature unique qui se nourrit des liens étroits avec son environnement sectoriel local.

 

Une formation en cybersécurité reconnue par les professionnels

Entre 2014 et 2016, le volume d’opportunités d’emploi dans le domaine de la cybersécurité a été multiplié par 4*. Rien qu’en Bretagne ! Au niveau mondial, la demande de spécialistes (consultant en cybersécurité, responsable sécurité en systèmes d’information, etc.), elle, n’a fait que croître. Et la tendance n’est pas prête de s’inverser tant la tension est importante sur ce marché et tant le nombre d’ingénieurs et de techniciens spécialistes de ces questions est insuffisant au regard des besoins qui existent. Une conjoncture propice donc au recrutement et qui offre des débouchés et autant d’opportunités de carrière à embrasser pour les étudiants de la Chaire Cyber CNI. L’enseignement proposé par la Chaire Cyber CNI a, en effet, pour particularité d’associer recherche et mise en application et de favoriser les collaborations entre chercheurs académiques et professionnels du secteur sur quatres axes : Analytique, Métrique, Remédiation et la Gestion sécurisée des données. Cette spécificité – associée à une offre étendue de cours en cybersécurité dispensée par les différentes écoles de l’Institut Mines-Télécom – est une réelle valeur ajoutée pour nos étudiants car elle garantit des compétences et une employabilité très recherchée par les recruteurs.

 

 

La cybersécurité, filière d’excellence bretonne

défis-de-la-sécurité-informatique-moderne

Jour après jour, la Bretagne est en train de s’imposer comme la « cyber valley européenne ». C’est vrai en matière de cybersécurité. Et encore plus vrai, en matière, de cyberdéfense. (Pour en savoir plus à ce sujet… ) Dès décembre 2013, le Pacte Avenir Bretagne identifiait ce secteur d’activité comme un axe de développement stratégique pour la région. Son ambition ? Structurer les acteurs académiques, étatiques et industriels à l’échelle régionale, en respectant l’aménagement du territoire et en permettant une bonne articulation entre les métropoles bretonnes dans le but de relever 3 défis : la formation, la recherche et enfin, le développement économique. Cette volonté s’est traduite de manière opérationnelle par la création du Pôle d’excellence cyber et son implantation à Rennes en décembre 2016. Initié par le ministère de la Défense, le Pôle d’excellence cyber est également soutenu par le Conseil régional de Bretagne et fortement ancré localement (Voir carte.). Les chiffres parlent d’eux mêmes : 2 grands groupes, 383 entreprises, 2 000 étudiants formés ou sensibilisés à la cyber, 47 équipes de recherche et plus de 160 chercheurs. A lire également : http://www.bdi.fr/notre-action/cybersecurite

 

Une visibilité internationale

Le caractère innovant de sa formation ainsi que l’excellence de sa recherche confèrent à la Chaire Cyber CNI une reconnaissance et une très forte visibilité au niveau international. Un rayonnement et une attractivité par ailleurs sans cesse renouvelés et renforcés grâce à l’accueil d’étudiants étrangers toujours plus nombreux, le développement de coopération de recherche avec d’autres chaires et l’invitation de chercheurs étrangers. La Chaire Cyber CNI finance également des séjours sur plusieurs mois de scientifiques reconnus internationalement.